Courrier du Président

Madame, Monsieur,

 

Nombre d’entre vous me posent la question quant à la pertinence de re-prendre une licence en ces périodes de crise sanitaire.

 

Vaste débat…

 

Permettez-moi de “retirer” ma casquette de Président de Ligue et de vous donner mon sentiment en tant que licencié de club.

 

Prendre une licence ou la renouveler… On ne le fait pas pour faire plaisir à la Fédération ou à la Ligue… On le fait pour nos clubs respectifs qui se battent pour nous offrir de bonnes conditions d’entraînements, pour nous proposer de belles épreuves et partager ensemble notre passion : le triathlon.

 

C’est comme cela que je conçois le rapport licencié / club.

 

Mais je le répète, cela n’engage que moi et toutes les positions sont recevables bien évidemment.

 

Le cas échéant, la Ligue fera le maximum pour aider les clubs à poursuivre leurs activités, et donc indirectement pour soutenir la pratique des licenciés.

Financièrement, dès le début de la crise sanitaire, j’ai proposé, et cela a été accepté par notre Conseil d’Administration, de mettre en place un fond d’aide aux clubs de 10 000 euros.

 

Cette somme a permis d’aider les clubs ayant été dans l’obligation d’annuler leurs épreuves, avec pourtant des dépenses déjà engagées. Une aide a également été accordée aux clubs ayant maintenu leur épreuve avec là aussi des frais, relatifs au respect des règles sanitaires qui devaient être mises en place.

 

Enfin, la Ligue continuera à aider ses structures scolaires mais aussi les Comités Départementaux, et ce, malgré le peu d’actions réalisées. Bien entendu, tout cela à titre exceptionnel en espérant pouvoir tous rebondir en 2021.

 

Cordialement.

 

Jean Paul DUTHILLEUL,

Président de la Ligue Grand Est de Triathlon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *